Comment se passe l’apprentissage du kitesurf dans notre centre Dreamkite à Dakhla?

Vous êtes décidé à apprendre un nouveau sport le kitesurf cette année ou vous êtes simplement curieux de savoir comment se déroule son apprentissage? Alors cet article est fait pour vous.

Tout d’abord il faut savoir que le kitesurf est un sport ultra accessible quelque soit son âge, son sexe, sa condition physique ou son passé nautique! C’est d’ailleurs pourquoi le kitesurf séduit tant de nouveaux pratiquants ces dernières années. Seule la rapidité d’apprentissage peut différer d’une personne à l’autre.

Ce qui importe lorsqu’on débute est plutôt le choix du spot et l’investissement en temps. Préférez dans la mesure du possible choisir un spot flat (sans vague) avec de belles statistiques de vent (70% de jours navigables à la période que vous ciblez). Il est aussi important de choisir des cours dans une langue ou vous êtes très à l’aise avec un volume d’heures de minimum 15 à 20h si vous souhaitez investir de façon efficace.

Pour information, DREAMKITE a justement choisi DAKHLA parmi de nombreux spots pour son aspect sécuritaire concernant l’apprentissage du kitesurf. Son lagon flat et son vent suffisant et laminaire 90% de l’année constituent un environnement exceptionnel pour débuter en kitesurf. De plus, la plupart des moniteurs marocains sont bilingues ce qui est idéal pour les personnes francophones désirant se mettre au kitesurf.

Mais concrètement, comment se passe une semaine de cours “débutant” chez DREAMKITE ? Voici un programme chronologique qui devrait vous éclairer! le volume de cours étant important sur une semaine (10x2H30 de cours).Nous prenons (et avons) le temps de valider chaque étape pour un apprentissage efficace et safe.

Jour 1:

Le matin, accompagné de votre petit groupe (2 à 4 personnes) et de votre moniteur, vous commencerez par un passage à la voilerie pour vous équiper du matériel personnel nécessaire (combinaisons, casque, gilet et harnais). Pour plus de confort, nous vous conseillons de venir à Dakhla avec des chaussons néoprène fins. Des lunettes de soleil avec cordon et une crème solaire waterproof.

Après un apport théorique sur le centre (la pression monte;) direction la plage avec 2 ailes pour commencer l’apprentissage du kitesurf en binôme: Comment préparer son matériel et les premiers gestes de sécurité sur le sable. Puis avec de l’eau à mi jambe, on s’initie au décollage, atterrissage de son aile et on découvre la fameuse fenêtre de vol, l’aérodynamique de l’aile et le border choquer.

Nous avons choisi un fonctionnement en binôme à certaines étapes clés de l’apprentissage du kite pour différentes raisons : Vous pourrez vous détendre entre deux exercices mais surtout nous vous conseillons d’observer votre binôme! En effet, nous avons bien souvent sensiblement les mêmes réactions (bénéfiques ou délétères) à ce niveau de pratique et il est important de les visualiser. De plus ce fonctionnement en binôme permet un apprentissage dans la bonne humeur ce qui est la philosophie même de notre école.

L’après midi,

après un bon tajine, on boit son verre de thé avec son moniteur afin de comprendre théoriquement “sur le tableau” les exercices. Et on repart sur le spot (toujours sans la planche) eau à mi jambe pour effectuer différents exercices de pilotage de l’aile à deux main. Pour finir la 1ère journée, vous ferez vos premiers essais de nage tractée en plein eau. La nage tractée est un exercice très ludique consistant à exploiter la traction de l’aile dans l’eau sans la planche. Fous rires et premières sensations assurées.

Chaque journée se clôture à l’heure de l’apéro par un débriefing par groupe de niveau avec son moniteur. De cette façon, vous reprendrez les points clés de la journée, de faire un tour de table personnalisé, et d’aborder la journée du lendemain. Je peux vous assurer que vous allez ruminer tout ça pendant la nuit!

Jour 2:

Après une petite séance de stretching avec Awa, direction le spot pour reprendre les différents exercices de nage tractée. Vous y apprendrez à stabiliser l’aile ou à contrario à la mettre en mouvement. A 2 mains puis à 1 main. A vous les sauts de poisson volant dans l’eau! Si vous respectez les zones de navigation, chacun aura son kite durant cette séance afin de pratiquer au maximum.

L’après midi vous découvrirez “à terre” la planche de kitesurf, ses réglages et comment se déplacer avec elle. Puis dans l’eau vous vous entrainerez à chausser la planche sans l’aile puis avec l’aile. Vous enchainerez par l’exercice de la feuille morte (premier exercice associant l’aile et la planche!). Et des simulations de récupération de la planche.

Le debriefing de la journée 2 sera long! Il reprendra les points importants de la journée pour chaque personne du groupe et abordera les 4 étapes du WATERSTART. Une phase phare de l’apprentissage du kitesurf (comment se lever en toute sécurité grâce à la puissance de l’aile). La encore, je suis sûre que comme moi, vous vous répèterez inconsciemment toute la nuit ces 4 phases!

Jour 3:

Pour ce 3ème jour, il sera important de prendre le temps de faire une bonne séance d’échauffement avant de commencer la séance. En effet, les premiers signes de fatigue se feront sentir et la journée sera intense en émotion!

Après une explication théorique du waterstart sur différents supports, votre moniteur vous fera une démonstration dans l’eau des 4 étapes. Ainsi que des problèmes les plus fréquents. Pour cette séance le fonctionnement se fera à nouveau en binôme pour potentialiser l’observation de l’autre pratiquant et favoriser la sécurité. Première sensation de glisse pour les meilleurs et premiers plouffes;

premier moment de délivrance

“Main avant, main arrière, pieds avant pieds arrière” et lache la barre !

Repos bien mérité et apéro, on est quand même en vacances.

Jour 4 :

Normalement, vous devriez déjà avoir goûté aux sensations de la glisse grâce à l’apprentissage du waterstart la veille. Et quel plaisir ! Pour cette quatrième séance, vous partirez à l’eau équipé de votre board et votre aile. Vous devriez pouvoir faire vos premiers bords et glisser dans la piscine de Dakhla. A partir de là (et souvent déjà bien avant), vous êtes foutu ! Vous avez attrapé le virus de la glisse. Vous allez boire, manger, respirer… kitesurf ! Mais ne vous en faite pas, ce virus est plutôt bon pour le santé. Et se soigne très bien à coup de sessions.

Jour 5 :

Maintenant que vous savez glisser, vous allez pouvoir améliorer votre pratique dans le but d’être autonome. Les monos vous apprendront à remonter au vent (pour aller d’un point A à un point A). Faire vos transitions, naviguer en switch… on vous promet qu’à la fin de la semaine, vous saurez naviguer ! Et si ce n’est pas le cas, on vous prendra en otage (;

Bien sûr, entre les sessions vous profiterez d’un jour off pour faire des activités (et reposer un peu vos guibolles). Et on se détendra tous les soirs autour de soirées à thème et apéros !

Vous l’aurez compris, le kitesurf est un sport hyper accessible quand il est pratiqué avec sécurité. On a hâte de partager des sessions avec vous !

Partagez :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn
Dreamkite

Les autres Posts

route de dakhla

Comment venir nous voir à Dakhla ?

Hello,Entre cette longue période de fermeture des frontières, les nouvelles conditions d’accès au Maroc… on est tous un peu perdu. C’est pour ça qu’on a

Pétole : Quoi faire à Dakhla

Hello les kitesurfeur(se)s !On sait tous que si vous venez passer un séjour chez Dream Kite, c’est forcément que vous avez déjà été piqué par

Piqué(e) par le virus du Kite ?

Hello, Tu as été piqué(e) par le virus du kitesurf cet été ? Ne t’inquiète pas, c’est une maladie que l’on connait très bien ici,

Défilement vers le haut